2010 - Les équipages inscrits

La Réunion vise le titre en temps compensé

17  Sep.  2010 -  06h 53

« Ça va être long, le Tour de Nouvelle-Calédonie c'est 5 fois celui de la Réunion ». Quatrième du dernier Tour de France à la Voile, après une victoire étape entre Dieppe/Pleneuf –Val-André (200 miles), les marins du Team La Réunion Pacifique Lagon Voyages, sont peu habitués aux longues traversées mais pourtant ultra-motivés. Pour Christophe Gallien «  le plus dur sera la gestion des quarts, de la fatigue et du sommeil ».

Un léger handicap qui ne les empêche pas de viser la gagne en temps compensé. Pour le skipper, François Martin, « le bateau – un Young 11 – et la carène sont hyper bien préparés. La nouvelle garde robe ( les voiles !) est très bien travaillée. Le bateau est au top ».

« On vise la gagne »

L'objectif de cet équipage de 8 personnes, dont 5 Réunionnais, est ainsi très limpide: « on vise la victoire en compensé, c'est clair. Quant au temps réel, cela ferait jaser. Mais soyez-en sûr on va tout donner » confie Christophe Gallien.

Et cet objectif est réaliste, le propriétaire du bateau, Philippe Mazard, est une figure de la voile en Nouvelle-Calédonie, qui a préparé son bateau avec son sérieux habituel. Son palmarès est d'ailleurs élogieux. En 2009 par exemple, il est Champion de Nouvelle-Calédonie croiseurs, 1er de la Nouméa Ile des Pins, 1er de la Nouméa-Vanuatu, 1er au challenge annuel en temps réel,... Et pour cette course il a fait des achats. Il s'est équipé de nouvelles voiles, pas les plus grandes, ni les plus rapides : «  Elles sont plus petites que nos concurrents », lui permettant de profiter d'un handicap très favorable... Sur les trois autres Young 11 engagés en course, tous devront du temps à Team La Réunion Pacifique Lagon Voyages.

Hier, un skipper d'un de ces bateaux déclarait même: «  tu vas voir, le vainqueur en temps compensé, ce sera eux » .


Temps compensé ?

Le classement en temps réel sacre la bateau le plus rapide : le 1er a avoir passé la ligne d'arrivée. La victoire en temps compensé sacre les meilleurs marins. Les concurrents sont classés en fonction de la formule : temps réel x coefficient modificateur (calculé en fonction du handicap).
Cet handicap de temps ( x secondes/milles marins) est affecté a chaque bateau en fonction de ses caractéristiques ( taille, année, équipement, voiles...). Le classement en temps compensé récompense donc l'équipage qui proportionnellement à son équipement, est allé le plus vite.

De gauche à droite, Christophe Gallien, Philippe Mazard et Philippe Galais.
De gauche à droite, Christophe Gallien, Philippe Mazard et Philippe Galais. @ Groupama Race - CNC
Retrouvez les articles avec les mêmes mots clé :
Cet article a été lu : 3413 fois

 Pour suivre l'actualité de la Groupama Race, abonnez-vous à notre lettre d'information.

captcha