2010 - Les équipages inscrits

Sous spi le long de la côte Est ( Dimanche 14h)

19  Sep.  2010 -  14h 19

Déjà plus de 24 heures de course et la flotte est toujours soudée. Partis sous 15 à 20 nœuds de vent, les 14 bateaux ont tous, avant la nuit, passés le Phare de Goro et le cap N'Dua, à l'extrême Sud de la Nouvelle-Calédonie. Dans la nuit, le vent de Sud Est a molli, pour atteindre un peu moins de 10 nœuds, un vent qui se renforce tout doucement et devrait atteindre plus de 15 nœuds, tournant Est Sud Est, dans les 10 prochaines heures.

La centaine de marins navigue actuellement dans le Nord de la côte Est, entre Hienghène et l'île d'Ouvéa.
8 bateaux sont au coude à coude, quasiment à vue.

En tête, le classement évolue

Leader depuis les premiers bords de près, Les Huîtres de Dumbéa, le Dufour 44 perf de Thierry Causer,  voit depuis la fin matinée son avance diminuée.
Sa première place n'est plus acquise. Il joue désormais au chat et à la souris avec le plus petit bateau de la flotte. Sous spi asymétrique, Mumm, le Young Rocket( 9,5m) skippé par Patrick Baldi profite d'un vent 3/4 arrière pour grignoter mille par mille. Il est talonné par le Sydney 38 d'Hervé Regimbeau et le bateau de la province Nord.

Cette nuit ces 5 bateaux avaient opté pour un bord au large, à la différence de ODM.NC, La Réunion Pacifique Lagon Voyages et Contact Immobilier. Ces 3 Young 11, célèbre voilier néo-Zélandais, ont préféré une route plus courte sur laquelle ces marins espéraient profiter des brises côtières.
Au petit matin ses bateaux avaient ni perdu, ni véritablement gagné des milles sur la tête de la course.

Changement de tactique

Vers 5h30, ce matin  des changements de tactiques ont été opérés. ODM.NC et Contact Immobilier sont partis vers le large, tandis que le gros de la flotte s'est rapproché de la côte, opérant ainsi un rapprochement des 8 bateaux de tête.

Actuellement, un seul bateau persiste le long de la barrière de Corail, c'est l'équipage de la Réunion, qui joint par téléphone, compare la nature calédonienne à celle de Mayotte. Pour le skipper, François Martin, "c'est surtout très grand, super long et je m'attendais à des effets de sites plus forts, mais comme il y a moins d'altitude qu'à la Réunion, il y a moins d'accélération de vent, ce pourquoi il ne faut pas rester à la côte." Et pourtant cet équipage en tête du temps compensé persiste au plus près de la barrière de corail inscrite au patrimoine mondiale de l'Unesco.

Derrière l'équipage des Vainqueurs du Trophée des Jeunes marins, les jeunes lycéens de Lapérouse tiennent bon et devancent le Dufour 455 des Eaux du Mont Dore Géant Casino. A bord de ses bateaux l'ambiance est excellente. Chaque mille les rapproche du Grand passage, qu'il pourrait toucher dans les prochaines 24 heures.

En milieu de tableau, les Kiwis,  qui malgré un mauvais départ recollent les leaders tandis que les Australiens, actuellement 6ème reviennent très fort affichant la meilleure vitesse du peloton.


 Pour suivre l'actualité de la Groupama Race, abonnez-vous à notre lettre d'information.

captcha