Bull Rush « 3 heures perdues suite à une avarie »

11  Sep.  2012 -  02h 14

La fatigue se fait sentir dans le camp néo-zélandais, toujours en tête de la course.

Vers 3 heures du matin dans la nuit de lundi à mardi, le bateau s’est littéralement couché occasionnant des dégâts et 3 heures de réparation. Trois heures qui ont permis à Mange Mieux Bouge Plus de revenir au contact et d’inquiéter des kiwis qui demandaient plus de vent. Vœux exhausser, Eole souffle désormais à plus de 20 nœuds.

 
Retrouvez les articles avec les mêmes mots clé :
Cet article a été lu : 2670 fois

 Pour suivre l'actualité de la Groupama Race, abonnez-vous à notre lettre d'information.

captcha