Franck Cammas au départ de la Groupama Race

26  Sep.  2014 -  00h 08

Le tenant du titre de la dernière Volvo Ocean Race (tour du monde en équipage avec escales), triple vainqueur  de la Transat Jacques Vabre, de la Route du Rhum, élu Marin de l’année 2013 et 2012 s’engage dans la plus grande banane Olympique du monde : 600 milles nautiques autour de la Nouvelle-Calédonie et de son lagon inscrit au patrimoine mondial de l’Humanité.

Franck Cammas, le marin le plus doué de sa génération, pressenti pour barrer le bateau du Team France lors de la prochaine Coupe de l’America, prendra le départ le 19 octobre à Nouméa de la 4ème édition de la Groupama Race. Selon Franck,  la Groupama Race  se court «  autour d’une île magique qu’est la Nouvelle-Calédonie, 600 milles dans des conditions plutôt difficiles, face au vent et vent arrière, des conditions où la tactique est prépondérante… ».

Franck  Cammas sera co-skipper du bateau calédonien Keel Bill.  A bord de ce  « bolide » tout en carbone avec une quille basculante, l'équipage constitué par le propriétaire et le co-skipper Patrick Baldi se donne comme objectif  la  victoire  et  également le record de l’épreuve, détenu depuis 2008  par Team Australia Les Nouvelles Calédoniennes en 3 Jours, 23 heures, 20  minutes  et  55  secondes  !  Un  réel  défi  compte  tenu notamment de l’opposition du bateau kiwi, Crusader. Un Elliott 35 SS ( Super Sport !) de 2012, de même taille et également muni d’une quille basculante, qui à peine quelques  mois  après son lancement, pulvérisait de 2 heures le record de la Coastal Classic, épreuve reine chez les marins néo-zélandais.

Le départ de la Groupama Race aura lieu le 19 octobre 2014 face au Rocher à la Voile à Nouméa, Nouvelle-Calédonie. Tous les Calédoniens et tous les amoureux de la voile  sont invités à suivre ce spectacle dès 9H. Et même  si vous n’êtes pas sur place, engagez-vous et participez à la Groupama Race virtuelle, 4 jours à faire les bons choix tactiques et météo, sans se mouiller ! 


La Groupama race vu par Franck Cammas : « tactique et stratégique »

La première des qualités de cette course, c’est son parcours : 600 milles, c’est long. Le tour autour d’une île magique qu’est la Nouvelle-Calédonie. Ensuite c’est sa position, dans le Pacifique.

600 milles dans des conditions plutôt difficiles, face au vent et au vent arrière, des conditions où la tactique est prépondérante. Des conditions où il est toujours difficile de faire avancer au mieux le bateau, car on est toujours dans un compromis entre le cap et la vitesse qui doit toujours être le meilleur possible. Tout cela dans les alizés, un alizé souvent fort, en moyenne autour d’une vingtaine de nœuds, avec une mer difficile.

600 milles dans ces conditions, cela use les équipages et les bateaux. Et pour finir, la tactique et la stratégie sont très ouvertes puisque c’est du « face au vent » et du « vent arrière » sur la totalité du parcours.


Marin de l'année 2013 et 2012

  • Vainqueur du Tour de France 2013
  • Vainqueur de la 11ème édition de la Volvo Ocean Race 2011-2012
  • Triple vainqueur de la Transat Jacques Vabre, Vainqueur de la Route du Rhum - La Banque Postale 2010
  • 2 titres de Champion du Monde Fico-Lacoste des skippers
  • 6 titres de Champion du Monde ORMA (Multicup en 2006)
Retrouvez les articles avec les mêmes mots clé :
Cet article a été lu : 2735 fois

 Pour suivre l'actualité de la Groupama Race, abonnez-vous à notre lettre d'information.

captcha