Que d’options sur cette quatrième édition !!!

22  Oct.  2014 -  00h 43

« C’est une course intéressante, assez longue et plutôt difficile ». Interviewé en milieu d’après midi, le marin de l’année, Franck Cammas, donne son verdict. Classés en seconde position à 29 milles du leader Crusader, les hommes de Keel Bill Groupama se doivent d’inventer, de tenter des coups… et c’est actuellement ce qui se passe.

Hier, les marins Kiwis passaient à l'Est d'Ouvéa : du jamais vu dans les 3 précédentes éditions. Cette option leur très bien réussei, depuis ils ont pris le contrôle de la course.

Option ou avarie pour Keel Bill Groupama ?

Franck Cammas et ses hommes viennent d’entrer à l’intérieur du Grand lagon Nord. Pourquoi ? Notre première hypothèse est la casse, le problème… Faux. Ils tentent un coup, ils sont inventifs et cherchent à rattraper leur retard (52 km) face aux Néo-Zélandais de Crusader.

Actuellement, protégés dans le lagon, ils sont allés chercher une mer plus plate, un vent qui tournerait à l'Est et des courants favorables... Un scénario qui pourrait les faire rêver de nouveau à la victoire!

Ces deux options - que nous aurions jugé improbables avant le départ - nous enseignent que les marins de haut niveau ne restent pas « sur les autoroutes du quotidien » mais tentent... Payera ? Payera pas ? Nous le saurons dans les heures à venir. Keel Bill Groupama est désormais« enfermé » dans le lagon pour au moins 30 milles. Il n'y a pas de passe d’ici là…

Une nouvelle course lancée :

Ce matin nous vous annoncions "une nouvelle course" après 300 milles de "portant", le "mythique" Grand Passage où le vent s'accélère et où les hommes et les bateaux sont mis a rude épreuve. Désormais il y a le prés, 300 milles à remonter face au vent.

Ainsi depuis ce matin, les 7 engagés "enfoncent des pieux". Les bateaux tapent dans la mer, les mats tremblent, les vagues claquent sur le pont, et les vêtements ne sèchent plus. Finis les surfs de la côte Ouest, bienvenu dans une machine à laver !

Les marins doivent désormais négocier le passage des vagues, chercher le meilleur cap. Les vitesses de progression sur la route sont plus lentes. Les bateaux tirent des bords. Leur vitesse en ligne droite est estimée à 5 nœuds (8 km/h).

Le prévisionniste de Météo France avait annoncé une journée de mardi ventée, C’est le cas, l’alizée souffle de 20 nœuds à 30 nœuds. Demain, il devrait faiblir aux alentours de 18/20 nœuds

Les équipages et les bateaux en bref

  • Crusader, le bateau Kiwi conserve une confortable avance, et galope vite au près. Il a un record à battre et semble pouvoir y arriver. Son arrivée est prévue à 3 heures du matin, le jeudi 23 octobre.
  • Keel Bill Groupama est à surveiller de très près ces prochaines heures. Son option paiera… ou pas!
  • Catch Me OPT a le moral malgré des problèmes électriques
  • Mange Mieux Bouge Plus juge la mer sévère et espère revenir sur les bateaux de tête au près
  • Chairman PAO Production actuellement 2nd au Classement IRC remonte au classement
  • BCI Radical Concept assure des merveilleux bords de près. Il est toujours leader du Classement IRC
  • XLR8 Province Sud est contraint à réduire sa toile. Après 2 spis déchirés, il a désormais 2 ris dans la Grand voile.

Classement temps réel a 17H à Nouméa ( le 21/10):

  1. Crusader
  2. Keell Bill Groupama
  3. Catch me OPT
  4. Mange Mieux Bouge Plus
  5. Chairman Pao Production
  6. BCI Radical Concept
  7. XLR8 Province Sud

Classement temps compensé: (récompensant le meilleur équipage)

  1. BCI radical Concept
  2. Chairman Pao Production
  3. Mange Mieux Bouge Plus
  4. XLR8 Province Sud
  5. Crusader
  6. Catch me OPT
Non inscrit dans ce Classement : Keel Bill Groupama

 Pour suivre l'actualité de la Groupama Race, abonnez-vous à notre lettre d'information.

captcha