J-16 : Explique moi la Groupama Race !

08  Sep.  2016 -  13h 44

La New Caledonia Groupama Race, comme toutes régates (côtière, hauturière (au large) ou entre 2 bouées) est une course de vitesse. Le but de tout équipage est de passer la ligne d’arrivée en premier. Pour cette 5ème édition, 19 bateaux sont engagés, des petits et des gros, des monocoques et des multicoques. A priori, les plus gros vont arriver les premiers. Pourtant les petits ont toute leur chance. Tous pourront monter sur le podium, que ce soit dans leur classe ou en temps compensé.

Une course à handicap : pour des bateaux différents !

La Sydney Hobart, le Fastnet, la New Caledonia Groupama Race sont des grandes courses qui accueillent des bateaux différents. Seuls des critères de sécurité sont imposés. Les voiliers n’ont pas les mêmes tailles, ni les mêmes voiles. Mais tous font le même parcours !

Ces courses à Handicap pourraient être comparées à un rallye comme le Paris-Dakar où participent des motos, des camions et des voitures. En plus des classements dans chacune des catégories, un classement général permet de les départager. C’est ainsi que la jauge est née !

La jauge, le handicap, l’ORC, l’IRC … ces mots « barbares » désignent simplement une formule mathématique qui prend en compte toutes les qualités d’un bateau (forme de la coque, tailles des voiles, longueur du mât, poids…) pour lui donner une vitesse théorique. Chaque bateau a alors son propre coefficient (positif ou négatif) - rating en anglais - qui fait référence à un bateau étalon.

A l’arrivée, le vainqueur est l’équipage qui a fait avancer son bateau le plus rapidement possible avec les moyens dont il dispose. C’est le vainqueur en temps compensé ! Et les groupes dans tout ça ?

La flotte est divisée en catégories appelées groupes. Un groupe est constitué de bateaux qui vont tous à peu près à la même vitesse (et bénéficient ainsi des mêmes conditions météo). Un peu comme dans une course à jauge imposée, les concurrents (et le public) peuvent ainsi comparer leur performance à celui de bateaux techniquement proches. Cela permet de savoir si l’équipage est bien placé ou pas ! Il y ainsi le groupe « des grand bateaux », le groupe « des multicoques », « des bateaux de 10 à 12m »…

Liste des 19 bateaux inscrits : En savoir plus ...
Retrouvez les articles avec les mêmes mots clé :
Cet article a été lu : 1389 fois