Cammas au sommet de la Groupama Race

21  Jui.  2018 -  04h 43

L’équipage Franco-Néo-Zélandais de Miss Scarlet, remporte la 6ème édition de cette course au paradis en trois jours, cinquante deux minutes et quarante trois secondes. Toujours en embuscade, son compatriote Ran Tan termine 46 minutes derrière lui.  Le Ker 46 australien, Patrice termine 3ème et  prend la tête provisoire de la course en temps compensé, en IRC et ORC. 

« C’est une belle régate, avec des conditions très tordues. Un vent passant de 30 nœuds  à rien du tout, qui nécessitait des changements rapides de voiles. Il y a eu beaucoup de manœuvres, c’était un peu compliqué et nous n’avons pas fait d’erreurs stratégiques. » Tout sourire, le skipper du défi Français lors de la dernière Coupe de l’America ajoute une nouvelle victoire à son palmarès . 

Dès les premières heures de course, le TP 52 à coque rouge, Miss Scarlet avait pris les commandes du Tour de Nouvelle-Calédonie à la voile, 654 milles autour du plus grand lagon du monde. Son concurrent direct, qui l’avait battu la semaine précédente dans une course entre Auckland et Nouméa, le Néo-Zélandais, Ran Tan 2 maintient la pression. Ils ont navigué a vu durant les 654 MN de course.

Entre récifs et lagons

« Ce matin, quand notre écart n’était plus que de 4 milles, je pensais que nous allions prendre la tête de la course » confiait, déçu mais pourtant satisfait de la lutte menée, le skipper néo-Zélandais de l’Eliott 50 à quille basculante, Brian Petersen. 

Tout sourire, des étoiles dans les yeux, le copropriétaire de Miss Scarlet déclarait sur le ponton : « Nous avons adoré. Le paysage au Nord de la Nouvelle-Calédonie, les récifs que nous avons longés : c’était magnifique.  Naviguer avec Franck Cammas était un véritable privilège, un peu comme si nous participions à une « Master Class ».  La coopération avec Scott Dickson à la tactique a fonctionné à merveille. « Pour Alan Quéré, équipier français du bord, « Franck a une exigence particulière qui nous a fait du bien, il ne lâche rien… avec lui, il faut toujours aller plus vite ». 

Parachuté deux jours avant le départ, à bord de Miss Scarlet, Franck salue la performance de l’équipage. " Les Kiwis? "Ce sont de très bons marins,  c'est facile de naviguer avec eux, c’est facile de gagner avec eux ... Par contre c'est plus difficile de comprendre leurs blagues !" 

La semaine prochaine, Franck Cammas est de retour en Europe pour le circuit GC32 au Portugal.  Tandis que Miss Scarlett rejoint l’Australie pour participer à la Audi Hamilton Race.  

Les prochains bateaux sont attendus à Nouméa dans quelques heures.  D’abord, Blink, puis le trimaran 100 % féminin Ave Gitana, puis dans la nuit, Clokwork le monocoque de Steve Blair, le président du Yacht Club du Royal New Zealand Yacht Squadron, Carreras ainsi que les deux premiers calédoniens, Birdies Furax et J’aime les Réserves marines XXL suivent. L’ensemble de ces bateaux naviguent tribord amure, sous le soleil avec 15 nœuds d’ouest. Le retour sur Nouméa est exceptionnellement rapide et agréable !

Le reste des arrivées s’étalonneront ensuite vendredi, samedi et même après la fermeture de la ligne. Cinq bateaux : Wings, Dove-Défi des Filles, Axians Untouchable, Komatsu Azuro ou encore Socare Odyssey sont plus ou moins à mi-chemin, naviguant dans le Grand Nord, avec des conditions météos moins favorables que celles rencontrées par la tête de flotte. 

Classement à 18 (Heure de Nouméa) :
https://groupamarace.nc/la-course/tracking

Classement Général Temps réel :

  1. Miss Scarlet (NZ) 3 jours 0 heure 52 minutes 43 secondes
  2. Ran Tan 2 (NZ) 3 jours 1 heures 38 minutes 25 secondes
  3. Patrice (AUS) 3 jours 4 heures 55 minutes 45 secondes
  4. Rusher (AUS) 3 jours 6 heures 20 minutes 53 secondes

Classement Général Temps compensé ORC: 

  1. Patrice (AUS)
  2. Clockwork (NZ)
  3. Banque de Nouvelle Calédonie (1er Calédonien) 
Retrouvez les articles avec les mêmes mots clé :
Cet article a été lu : 211 fois

 Pour suivre l'actualité de la Groupama Race, abonnez-vous à notre lettre d'information.

captcha