Grand Passage et haute pression

19  Jui.  2018 -  14h 49

Les leaders longent la corne Ouest du Grand Passage. Ils négocient actuellement un front, après avoir encaissé un vent fort dans l’extrême Nord de la Nouvelle-Calédonie. Derrière, le reste de la flotte retrouve le sourire, et surtout du vent qui selon les options choisies avait scindé la flotte en trois groupes. 

« Nous attendons avec impatience que la brise diminue un peu, et que le vent  tourne vers le SO. Notre stratégie est simple : rester entre les bateaux derrière nous et la ligne d'arrivée. » Le souhait de Scott Dickson, le tacticien de Miss Scarlet se réalise. Mais derrière les prétendants à la victoire en temps réel ne lâchent pas la pression. L’écart avec le second Ran Tan 2 se ressert pour être actuellement de 10 milles, et de 16 milles avec le 3ème, l’Australien Patrice

Joint au petit matin, le tacticien du bord,  Michael Bellingham,  déclarait : «  Nous avons eu du très mauvais temps à 35 noeuds au sud pendant quelques heures - très excitant et très rapide sous spinnaker. Ran Tan est à 6 miles en face de nous et Cammas devant. Nous sommes dans de bonnes conditions, , tout le monde est de très bonne humeur, nous nous en sortons plutôt bien. »  Le finish le long de la Côte s’annonce grandiose… Rien n’est joué pour le trio de tête. 

Derrière les prétendants à la victoire en temps compensé ne lâchent rien. Banque de Nouvelle Calédonie, très constant, grappille des places à ses opposants. «  On est super content, on revient sur Eye Candy et J’aime les réserves marines XXL. On revoit leur feu de navigation et le sourire est de retour à bord ». Second au classement ORC, les Calédoniens, vainqueurs de la Sydney Hobart 2017 dans leur division, ont encore fort à faire pour revenir sur le leader Néo-Zélandais Clokwork

En queue de peloton, la fête aura été de courte durée. Pourtant après 20 heures de pétole pour l’arrière de la course, Eole s’est enfin fait remarquer,  cette nuit vers 23h.  En quelques minutes,  20-25 nœuds de vent de Sud  s’est engouffré dans les voiles. Les bateaux ont tous (re)démarré, direction le Nord… A la vacation du matin, les marins avaient le sourire, ils retrouvent leur sensation à la barre… et n’ont qu’une envie faire avancer leur bateau et rattraper leurs concurrents ! A 4h 30, le Skipper de Rushour  déclarait : "c’est une fantastique course" . « C’est la joie » nous confiait Emmanuel Perrin sur Axians Untouchable

Malheureusement, certains visages se crispent de nouveau : les derniers (le groupe 3) négocient le front qui traverse la Grande Terre et sont pour certains de nouveau à l’arrêt entre Kouaoua à Hienghène. Devant le second groupe contourne actuellement la corne le Nord, dans ou en approche du Grand Passage. 

Au programme de l’après midi et de la soirée : 

Les marins auront à négocier le passage du front qui génère la pluie et un vent instable,  puis très rapidement nous aurons le retour du beau temps avec la rotation du vent à négocier.

Géographie et Trésor de l’Humanité : 

Comme à chaque édition, le Grand Passage est une transition « mythique et psychologique » pour les marins engagés. Situé à l’extrême nord du territoire, il sépare la fin du grand récif qui entoure la grande terre à l’atoll d’Entrecasteaux. C’est une zone avec du courant et de la houle souvent forte où l’on fait parfois de belles rencontrent avec la faune sauvage.

Pour les marins, c’est le point à contourner pour rentrer à la maison. C’est le passage de la cote Est sous spi à la cote ouest souvent au face au vent…

Dernières News : 

Aujourd’hui à midi, et hier dans la soirée, nous avons appris l’abandon de Notorious et Boulègue PAO Prod, qui rentrent à Nouméa. Tout va bien à bord. 

Classement à 14h30 (Heure de Nouméa) : 

Classement Général Temps réel :

  1. Miss Scarlet (NZ)
  2. Ran Tan 2 (NZ)
  3. Patrice (AU)
  4. (…)

Classement Général Temps compensé ORC: 

  1. Clockwork (NZ)
  2. Banque de Nouvelle Calédonie (1er Calédonien) 
  3. Patrice (AUS)

Dove

La marque DOVE est fière de participer à cette belle aventure et surtout d’avoir permis à l’équipe Dove – Défi des Filles la réalisation de ce beau projet de réunir cet équipage 100% féminine pour courir la Groupama Race.
L’objectif de Dove est d’encourager les femmes à renforcer leur estime de soi et de se réaliser pleinement ! Dove s’est donné pour mission d’offrir aux femmes les outils nécessaires pour dépasser les stéréotypes.
La volonté commune de cette équipe pour promouvoir la voile au féminin sans oublie leur spontanéité, leur diversité et leur naturel sont des exemples à suivre pour toutes les femmes !
Et c’est par le biais de cette course et cette équipe exceptionnelle que Dove se fait le porte-parole de la vraie beauté des femmes.

Michel Quintin et ses hommes sont en seconde position. Et s’ils retrouvent le sourire, le chemin vers la victoire est encore long,  et surement semé de « coups tactiques et de bons choix stratégiques ».
Michel Quintin et ses hommes sont en seconde position. Et s’ils retrouvent le sourire, le chemin vers la victoire est encore long, et surement semé de « coups tactiques et de bons choix stratégiques ».
Retrouvez les articles avec les mêmes mots clé :
Cet article a été lu : 156 fois

 Pour suivre l'actualité de la Groupama Race, abonnez-vous à notre lettre d'information.

captcha